Avocat, marié, père de Jacek et de Janeczka. Il vient d'une famille ouvrière, sa mère - montagnarde, son père était soldat dans les Bataillons Paysans.

Il est né, a grandi et a étudié à Cracovie. Dans les années 70 il est lié à l’aumônerie universitaire de Cracovie et collabore avec le Comité de Défense des Ouvriers (KOR). Il est co-fondateur du Comité estudiantin de Solidarność (1977), participe à l'organisation des structures de «Solidarność» et préside la délégation de la Petite Pologne au Ier Congrès national du NSZZ « Solidarność ». De 1980 à 1982 il assume les fonctions de vice-président de Solidarność de la Région de Malopolska (la Petite Pologne). Interné sous la loi martiale. Après sa libération, il commence à travailler à la maison d'édition "ZNAK" et figure parmi les fondateurs de la revue socioculturelle « Arka » éditée grâce au système clandestin de circulation.

A partir de 1983 il vit en exil. Pendant les 14 ans qu’il passe en France il travaille comme journaliste pour la section polonaise de RFI, pour la BBC, la Deutschlandfunk ainsi que la Radio Free Europe. En tant que membre honoraire de l'Association des Médecins polonais en France, il essaie d’initier et de soutenir les activités de cette organisation.

Depuis 1990, il exerce les fonctions de directeur de l'Institut polonais de Paris et de Ministre plénipotentiaire de l'Ambassade de Pologne en France. Dans le cadre de cette institution, avec le concours de la Mairie de Paris mais aussi de beaucoup d'autres villes françaises, il organise des expositions d'art et de culture polonaise ce qui lui vaudra de recevoir en 1993 le grade de Chevalier de l'Ordre des Arts et Lettres pour la promotion de la culture polonaise à l’étranger.

En 1996 il revient en Pologne pour devenir directeur du Programme européen Capitale Européenne de la Culture – Cracovie 2000, la plus grande initiative culturelle européenne en Pologne dont les manifestations s’étalent sur 5 ans. Pendant cette période, il réussit à mobiliser des fonds supplémentaires d'environ 54 millions de zlotys pour des projets culturels. Il crée un Bureau exécutif du Festival Cracovie 2000, un Centre d'Information culturelle et prépare la mise en place d’un Système municipal d’information. Decoré par le Ministre de la Culture de l’ordre du Mérite pour la Culture polonaise (1999).

Très actif dans les structures de l’autonomie locale (entre autres en tant que premier président de la Diétine régionale de Malopolska (la Petite Pologne)), il agit en faveur de la culture, de la protection du patrimoine national et du développement de la conscience historique. Il lance l'idée des Journées du Patrimoine culturel de la Petite Pologne ainsi que différents initiatives visant à sauvegarder le Tertre Kościuszko, à « conserver la mémoire » des victimes du ghetto de Cracovie. Il contribue à élaborer une Stratégie de promotion de Cracovie – premier plan cohérent pluriannuel de promotion de la ville à l’échelle du pays.

Actuellement à la tête de l'Association Mai '77, organisation qui s'occupe de la commémoration de l’activité de l’opposition démocratique à l’époque de la République populaire de Pologne y compris celle des Comités estudiantins de Solidarność.

Il a œuvré pour le rapprochement de la Pologne des structures européennes en contribuant à la mise en place de la première représentation de la Pologne auprès de l’UE à Bruxelles. Depuis 2004, il est député au Parlement européen où il représente deux régions, celle de Małopolska (Petite Pologne) et celle de Świętokrzyskie (Sainte-Croix). Réélu en 2009 pour son deuxième mandat consécutif. Son travail et son engagement ainsi que ses initiatives ont été appréciés par différentes institutions et médias. La liste de ses distinctions englobe :

  • Victoire dans le classement  du quotidien “Gazeta Krakowska” pour l’eurodéputé le plus actif de Małopolska (2012);
  • Le prix MEP Awards 2010 – prestigieuse distinction qui vient récompenser chaque année le meilleur député européen selon “The Parliament Magazine” (septembre 2010);
  • Positions en tête des classements des députés polonais au PE (2010: quotidien “Rzeczpospolita”, hebdomadaire “Wprost”, radio RMF FM; 2009: rapport de l’Institut Kościuszko; 2008: classement des correspondants polonais à Bruxelles; 2007: rapport de l’Université de Wrocław);
  • Nomination au prix “Złote Skrzydła” (Ailes d’Or) décerné par le quotidien “Super Express”: (2006).